Grèce : 6 jours à Mykonos

Pour nos vacances d’été, nous avons mis le cap sur l’île de Mykonos, Μύκονος. Une bonne destination pour chausser les lunettes de soleil et les tongs !

L’île n’est pas très grande mais offre de multiples facettes : elle séduit par ses paysages secs qui plongent dans la mer bleue, ses petites rues entrelacées aux maisons blanches, ses églises blanches qui semblent perdues au milieu de la montagne et ses plages de sable. Et pour ne rien gâcher, de nombreuses spécialités culinaires pour mettre tout le monde d’accord.

Mykonos a une réputation plutôt sulfureuse. Mais, cette île sauvage est aussi très reposante, lorsque l’on s’éloigne de la capitale. Nous avions ainsi choisi de poser nos valises de l’autre côté de l’île, au bout de routes sinueuses et d’une pente abrupte qui plongeait littéralement dans la mer. Nous sommes partis à sa découverte en bus, dont le réseau fonctionne bien.

Que faire à Mykonos ?

Se perdre dans les ruelles de Mykonos Town
Aux allures de petit village de pêcheurs, on flâne sans se lasser dans les ruelles blanches. Mykonos Town est un petit labyrinthe aux ruelles étroites bordées de maisons colorées à escaliers. Le vent souffle assez régulièrement, ce qui laisse une impression de chaleur agréable.

 

Puis lever les yeux, pour tomber nez-à-nez avec les moulins de Mykonos, qui font sa renommée. En haut sur la colline, face à la mer, ils ont certainement beaucoup fonctionné tellement le vent semble capricieux sur cette île.

Naviguer jusqu’à Delos
Et profiter du calme des lieux. Delos est une petite île, accessible par bateau (environ 30 minutes). Sur place, pas d’habitation, ni de boutique. Cette île est un site archéologique aux paysages incroyables. Il ne faut pas hésiter à monter un peu pour profiter d’un paysage sublime. Dans la mythologie grecque, Delos aurait été le théâtre de la naissance d’Apollon et à sa jumelle Artémis. Une après-midi reposante et quelques jolis coups de soleil !


Aller à la plage (bien sûr!)
Au sud de l’île, nous avons exploré plusieurs petites criques et les plages de Kalafatis et Kalo Livadi (accessibles en bus depuis Chora). Kalafatis est certainement l’une des plages les plus tranquille de l’île, qui plonge dans les eaux bleues. Une plongée avec le masque et le tuba ont définitivement fini de me conquérir !


Profiter du coucher de soleil
Une étape indispensable : le quartier de La Petite Venise à Mykonos. Certainement l’un des lieux les plus photographiés de l’île. Il faut dire que c’est splendide. Une succession de maisons bâties au XVIIIe siècle, où viennent s’échouer les vagues. Aujourd’hui habitées par de nombreuses terrasses de cafés et restaurants, un détour par ce « bord de mer », un cocktail à la main et quasiment les pieds dans l’eau est indispensable pour admirer le soleil se jetant dans la mer !


Et Pétros, le pélican ?

Une petite déception, nous n’avons pas croisé la mascotte de la ville : le pélican. Si le premier d’entre eux, petros est mort en 1986, il a parait-il laissé de dignes successeurs. Nous avons seulement croisé le chemin de deux oies, qui s’apprêtaient à prendre un petit bain de mer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut